| 

Le Daily Scoop - Business



PDF Imprimer Envoyer
ELECTRICITE

 

Eneo propose l’augmentation des tarifs

 

alt

Sauf retournement de situation, les tarifs d’électricité au Cameroun vont connaître une hausse cette année 2015. En tout cas, « Energy of Cameroon » (Eneo) y travaille. Ce jeudi 16 juillet, Philémon Yang, le Premier ministre, va à cet effet présider une ré- union interministérielle relative à l’approbation des tarifs de vente d’électricité que propose l’opérateur historique du secteur au titre de l’année 2015. Et pourtant, dans une interview publiée le 8 juillet 2015 dans le quotidien à capitaux publics, Cameroon tribune, Jean pierre Kedi, le directeur général l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) déclarait que, grâce aux pénalités que son institution inflige à Eneo à cause des délestages, il n’était pas possible de connaître une hausse du coût du kilowatt/heure.

 


68%
32%
 
PDF Imprimer Envoyer
FAITS DIVERS

 

Une présumée sorcière aux arrêts à Mbang

alt

Une affaire de sorcellerie défraie la chronique dans la localité de Mbang, département de la Kadey. Monique Zanga, née le 1er mai 1969 à Batouri, réputée dans le coin comme une grande sorcière capable de se transformer en serpent avant de tuer, a été mise aux arrêts. L’information a fait le tour de la ville. Il se raconte que cette dame de 46 ans se transformait en serpent, pour faire du mal. Après avoir mordu une personne, le serpent déguisé en homme disparaît, sans laisser des traces. Cette pratique s’est accrue, la semaine dernière. Elle aurait promis la mort des suites de morsure de serpent à plusieurs personnes.  La suspecte est accusé d’avoir déjà fait dix victimes, dont trois sont décédées après la morsure du serpent en question ; sept personnes ont été sauvées de justesse. Elles ont été conduites à l’hôpital de la SFID de Mbang.  Et grâce aux prières multiples et aux soins, leur vie n’est plus en danger.

 


99%
1%
 
PDF Imprimer Envoyer
INTERVIEW

 

Franck Essi : « On doit améliorer les mécanismes d’emploi au Cameroun »

alt

Quelle lecture faites-vous des différents mécanismes mis sur pied au Cameroun pour développer l’emploi jeunes ?

Le marché de l’emploi au Cameroun a vu l’apparition de plusieurs structures qui jouent le rôle d’intermédiation entre les demandeurs et les pourvoyeurs d’emploi. On observe des structures publiques, telles que, le Fonds national de l’emploi, et des structures privées telles que, les différents cabinets ayant pignon sur rue. Les missions, les moyens et les modes d’intervention des structures publiques et des unités privées opérant dans ce secteur ne sont pas exactement les mêmes. Du côté public, l’ambition et les moyens d’accompagnement des chô- meurs se veulent plus importants et plus diversifiés. Il s’agit d’aider, sur plusieurs plans, les chercheurs d’emplois à parfaire leur formation, à trouver un emploi, ou à lancer une activité génératrice de revenus, susceptible d’assurer une certaine autonomisation sociale.

 


1%
99%
 
PDF Imprimer Envoyer
MARCHE DE L'EMPLOI

 

Des mécanismes d’insertion pas toujours efficaces

alt

L’Etat, tout comme le secteur privé, a prévu un certain nombre de mécanismes pour faciliter l’insertion des jeunes sortis des grandes écoles, et même ceux n’ayant pas fait d’études secondaires ou universitaires, dans le tissu socioprofessionnel. L’on peut citer, parmi ceux-ci, les concours d’entrée dans les grandes écoles (ENAM, EMIA, Enset, Enieg, Eniet, ENS, Polytech, Ecoles de police, Ecole des travaux publics, etc.), pour ce qui est du secteur public, et les nombreuses offres d’emploi que les entreprises, tout comme les agences de placement du personnel, publient dans les journaux du pays. A côté de ces mécanismes, il y a plusieurs autres structures comme le Piaasi, le FNE, ou encore le Pajer-U, que l’Etat a mises en place aux fins de permettre aux jeunes de devenir des travailleurs ou des créateurs d’emplois.

 


99%
1%
 
PDF Imprimer Envoyer
ELECTRICITE

 

Electricité : Arsel apporte des précisions sur la hausse des tarifs

alt

Suite à l’article publié par votre journal, le 20 juillet dernier, sur « Les deux scénarios d'Eneo pour augmenter les tarifs » d’électricité, le régulateur du secteur a réagi. Dans une correspondance adressée au Quotidien de l’Economie (LQE), le 30 juillet dernier, Jean Pierre Kedi, le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), revient à cet effet sur la réunion présidée par le Premier ministre, Philemeon Yang, le jeudi, 16 juillet 2015, et dont l’objet était d’examiner les propositions de l’opérateur Energy of Cameroon (Eneo), de procéder à une hausse du coût du kilowattheure. Jean Pierre Kedi déclare que, contrairement à ce qui avait été rapporté certains journaux, y compris LQE, la structure qu’il dirige n’est favorable à aucun scénario d’augmentation des tarifs, proposé par Eneo.

 


99%
1%
 
PDF Imprimer Envoyer
MARCHE BOURSIER

 

Le Minfi prospecte pour la Douala stock exchange

alt

Le ministère des Finances a lancé, depuis le 27 juillet dernier, une opération baptisée « Caravane culturelle de la bourse ». Il s’agit en effet d’une campagne de vulgarisation de la culture boursière auprès des investisseurs privés, qui donnent jusqu’ici l’impression de bouder la Douala stock exchange (Dsx), depuis le lancement effectif de ses activités en mai 2006, avec l’introduction de la Société des eaux minérales du Cameroun. Selon des sources citées par le magazine économique en ligne Investiraucameroun.com, les agents de la direction générale du Trésor vont s’atteler, pendant un mois, à présenter au public-cible les opportunités qu’offre la bourse des valeurs mobilières du Cameroun « en tant que moyen alternatif de financement des entreprises, ainsi que les mesures d’accompagnement mises en place pour encourager les opérations sur le marché financier camerounais ».

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
2e PONT SUR LE WOURI

 

2e Pont sur le Wouri : 830 millions pour dédommager les victimes

 

alt

L’enquête sur l’accident survenu le 20 janvier 2015 sur l’estacade du 2e pont sur le Wouri actuellement en construction a livré son verdict. Le tribunal de Grande instance du Wouri, à Douala, a publié, dans « Cameroon tribune » du 31 juillet dernier, un communiqué selon lequel un fonds de limitation de responsabilité d’un montant de 830 millions de FCFA a été créé. Ledit fonds est présenté sous la forme d’une lettre de garantie bancaire délivrée le 25 juin 2015 par la Société gé- nérale S.A pour le compte de la China Harbour Engineering Company Ltd (Chec), société anonyme affréteur de la barge automotrice «Kaituo 9 », dont le siège est à Yaoundé et Cccc Guangzhou Dredgingcompany Ltd, société de droit chinois armateur de la barge automotrice « Kaituo 9 », avec pour port d’attache Guangzhou, dont le siège est en Chine. 

 


99%
1%
 
PDF Imprimer Envoyer
2e PONT SUR LE WOURI

 

2e Pont sur le Wouri : 830 millions pour dédommager les victimes

 

alt

L’enquête sur l’accident survenu le 20 janvier 2015 sur l’estacade du 2e pont sur le Wouri actuellement en construction a livré son verdict. Le tribunal de Grande instance du Wouri, à Douala, a publié, dans « Cameroon tribune » du 31 juillet dernier, un communiqué selon lequel un fonds de limitation de responsabilité d’un montant de 830 millions de FCFA a été créé. Ledit fonds est présenté sous la forme d’une lettre de garantie bancaire délivrée le 25 juin 2015 par la Société gé- nérale S.A pour le compte de la China Harbour Engineering Company Ltd (Chec), société anonyme affréteur de la barge automotrice «Kaituo 9 », dont le siège est à Yaoundé et Cccc Guangzhou Dredgingcompany Ltd, société de droit chinois armateur de la barge automotrice « Kaituo 9 », avec pour port d’attache Guangzhou, dont le siège est en Chine. 

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
MARCHE BOURSIER

 

Le Minfi prospecte pour la Douala stock exchange

alt

Le ministère des Finances a lancé, depuis le 27 juillet dernier, une opération baptisée « Caravane culturelle de la bourse ». Il s’agit en effet d’une campagne de vulgarisation de la culture boursière auprès des investisseurs privés, qui donnent jusqu’ici l’impression de bouder la Douala stock exchange (Dsx), depuis le lancement effectif de ses activités en mai 2006, avec l’introduction de la Société des eaux minérales du Cameroun. Selon des sources citées par le magazine économique en ligne Investiraucameroun.com, les agents de la direction générale du Trésor vont s’atteler, pendant un mois, à présenter au public-cible les opportunités qu’offre la bourse des valeurs mobilières du Cameroun « en tant que moyen alternatif de financement des entreprises, ainsi que les mesures d’accompagnement mises en place pour encourager les opérations sur le marché financier camerounais ».

 


98%
2%
 
PDF Imprimer Envoyer
ELECTRICITE

 

Electricité : Arsel apporte des précisions sur la hausse des tarifs

alt

Suite à l’article publié par votre journal, le 20 juillet dernier, sur « Les deux scénarios d'Eneo pour augmenter les tarifs » d’électricité, le régulateur du secteur a réagi. Dans une correspondance adressée au Quotidien de l’Economie (LQE), le 30 juillet dernier, Jean Pierre Kedi, le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), revient à cet effet sur la réunion présidée par le Premier ministre, Philemeon Yang, le jeudi, 16 juillet 2015, et dont l’objet était d’examiner les propositions de l’opérateur Energy of Cameroon (Eneo), de procéder à une hausse du coût du kilowattheure. Jean Pierre Kedi déclare que, contrairement à ce qui avait été rapporté certains journaux, y compris LQE, la structure qu’il dirige n’est favorable à aucun scénario d’augmentation des tarifs, proposé par Eneo.

 


3%
97%
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 17