| 

Le Daily Scoop - Business



PDF Imprimer Envoyer
PROJET SUCRIER DE BATOURI

 

Justin Sugar Mills exige 13 milliards de réparation à l’Etat

 

alt

On n’en a pas fini avec les rebondissements dans l’affaire du projet de construction d’un complexe sucrier à Batouri, dans la région de l’Est du Cameroun. Après le retrait de la firme marocaine Cosumar désignée le 25 février 2015 pour le développement de ce projet, même ce retrait n’est pas encore officiel, Justin Sugar Mills (JSM) le partenaire de départ vient de décider de contrattaquer. En effet, depuis le 29 mai dernier, les avocats du partenaire déchu ont saisi le chef de l’Etat camerounais. Dans une correspondance, le Conseil du consortium indo-camerounais sollicite l’intervention de Paul Biya pour obtenir réparation du «préjudice financier direct subi jusqu'à présent, du fait des nombreux actes malveillants hostiles au projet», explique JSM, dont les récriminations visent en premier, Emmanuel Bonde, ministre des Mines, de l’Industrie, et du développement technologique (Minmidt).

 


66%
34%
 
PDF Imprimer Envoyer
ENERGIE

 

Déficit énergétique, hausse des tarifs de l’électricité, etc. : question au régulateur

alt

On n’a pas fini de parler des problèmes liés au secteur de l’électricité au Cameroun. C’est que, les défis y sont énormes. Entre les capacités installées, les quantités disponibles et celles qui parviennent aux consommateurs, l’équilibre entre l’offre et la demande sans cesse croissante (entre 5 à 7% l’an) est loin d’être garanti. Avec le deuxième potentiel hydro-électrique d’Afrique centrale (évalué à 20 GW), le Cameroun n’est toujours pas suffisamment éclairé. Et pour ne rien arranger, la vétusté du réseau de transport et de distribution du pays réduit les quantités d’énergie produites. Les problèmes de poteaux en bois défectueux et la surcharge des équipements de distribution sont pour 50% à l’origine des perturbations et coupures enregistrées. Fonctionnant sans système de réserve suffisante, le système électrique camerounais est déséquilibré à la moindre indisponibilité d’une usine de production.

 


98%
2%
 
PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE

 

30 tonnes d’emballages plastiques saisies à Douala

alt

Sur les sacs contenant les sachets plastiques non conformes, on peut lire : « Les produits dégradables protègent l’environnement ». Pourtant, ce contenu fait tout à fait le contraire. Après leur perforation hier, 7 juillet, à la délégation régionale de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable (Minepded), les 30 tonnes d’emballages plastiques non conformes, en provenance du Nigéria voisin, seront remises à certaines entreprises de la place pour recyclage. La cérémonie de destruction a eu lieu en présence du chef de la division des Affaires économiques, sociales et culturelles des services du gouverneur, Yarra Savam et du directeur des Normes, et du Contrôle au Minepded, Enow Peter.

 


2%
98%
 
PDF Imprimer Envoyer
FAITS DIVERS

 

Une voleuse de béné arrêtée à Bertoua

 

alt

Il y avait grand-monde samedi dernier à l’esplanade du commissariat central de la ville de Bertoua. Et pour cause, la population est venue voir la présumée voleuse de bébé sur qui les éléments de la police venaient de mettre la main. Il s’agit de la nommée Sorel Azeng Terole, 20 ans. Son arrestation a été rendue possible grâce à la collaboration de Béatrice Issophem, résidente du quartier Nyanganza. Selon les témoignages de celle-ci, il y a quelques jours, la présumée voleuse est venue dans leur quartier et l’a abordée en lui demandant si elle connaissait une dame qui avait un bébé âgé d’un ou deux mois dans ce quartier. Une question à laquelle Béatrice Issophem avait répondu par la négative.

 


35%
65%
 
PDF Imprimer Envoyer
ECONOMIE

 

Import-Export : Péril sur la douane camerounaise

alt

Demain s’ouvre à Yaoundé, la conférence régionale des donateurs de l’Organisation mondiale des douanes (OMD). C’est un événement de deux jours, qui ré- unit dans la capitale camerounaise, les douanes des pays d’Afrique centrale et de l’Ouest. Pour bien en indiquer l’importance, le Secrétaire général de l’OMD, le Japonais Kunio Mukiriya, a fait le déplacement. Si cette rencontre honore le Cameroun, dont la directrice générale des Douanes, Minette Libom Li Likeng, est Vice-président de l’OMD pour la région Afrique centrale et de l’Ouest, elle intervient dans un contexte de péril pour la douane camerounaise. Un contrat négocié en secret entre le gouvernement et la Socié- té générale de surveillance (SGS) est la cause de l’angoisse.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
SANTE

 

Mortalité maternelle et infantile : le combat se poursuit

alt

Le Cameroun veut rester fiable à son objectif : atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) 4 et 5. D’où l’objectif de réduire de 2/3 la mortalité infantile et de 3/4 la mortalité maternelle. Et pour y parvenir, les équipes du ministère de la Santé publique ont organisé du 3 au 5 juillet dernier le premier tour de la Semaine d’actions de santé et de nutrition  infantile et maternelle (SASNIM), couplé à la Semaine africaine de vaccination (SAV). Pour marquer leur passage dans les quartiers de Yaoundé, les équipes sanitaires disséminées ont laissé leurs marques. Ainsi, sur les murs ou les portails des maisons, on peut lire « SASNIM 1 » suivi d’un chiffre correspondant au nombre d’enfants vaccinés  contre la polio et ayant reçu les autres prestations du package.

 


97%
3%
 
PDF Imprimer Envoyer

INDUSTRIE CINEMATOGRAPHIQUE

 

L’Indonésie s’intéresse au marché camerounais

alt

La création des salles de cinéma au Cameroun, et le déploiement de leurs investissements dans le secteur de la mode et de la musique intéressent vraiment les opérateurs économiques indonésiens qui visiteront le Cameroun, lors de la 1ère édition du Ratu International Festival of Fashion, Movie & Music. L’évènement se tiendra à Douala, du 29 au 31 octobre 2015. C’est ce qu’indique la promotrice de cet évènement, qui compte offrir des opportunités d’affaires aux acteurs camerounais de la mode, du ciné- ma et de la musique. Ratu Erma Bercros (épouse Olierhoek) était face à la presse mercredi dernier à Douala, aux fins de lever un pan de voile sur les contours de cet évènement.

 


2%
98%
 
PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE

 

Trois enfants meurent dans un incendie à Douala

alt

Deux des trois petites victimes mortes à la suite de l’incendie d’une maison en matériaux provisoires au quartier populaire de Tergal à Douala la nuit du dimanche 5 juillet 2015 sont des enfants (deux et quatre ans) du couple Nguefack. Tout le contenu de la modeste demeure est parti en fumée. Le troisième disparu était âgé de deux ans également. Le feu, dont l’origine n’a pas été déterminée par les sapeurs-pompiers, a alerté le voisinage peu après 20 h alors que Tergal était plongé dans le noir faute d’électricité, a indiqué à CT une source au commissariat du 8e arrondissement. Les enfants n’ont pu être sauvés alors que les parents eux ont échappé aux flammes. 

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
DEGUERPISSEMENTS

 

A Douala, Makepe-Missoke rasée

alt

L’opération de casses et de drainage des eaux de la ville de Douala a débuté ce lundi 6 juillet 2015 par le quartier Makepe Missoke, dans l’arrondissement de Douala 5e. Dès 6h30, les engins de la communauté urbaine de Douala et une cinquantaine de gendarmes sont déjà positionnés sur les abords du pont sur le Tongo A Bassa. L’arrivée du délégué du gouvernement auprès de la Cud, Fritz Ntonè Ntonè, Jean-Marie Tchakui, sous-préfet de Douala 5e et le maire Gustave Ebanda, donne le ton. L’engin s’avance et les maisons s’effondrent les unes après les autres. Pleurs, cris, grincement de dents des enfants et des adultes n’y changent rien.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer

AFFAIRE COFINEST

 

Grosses inquiétudes dans les rangs des épargnants

alt

Le collectif des épargnants de l'ex-Compagnie financière de l’estuaire (Cofinest) a peut- être de quoi se faire du souci. Pierre Numkam, leur porte-parole, et par ailleurs, président du Conseil d’administration de la Mutuelle interafricaine des consommateurs des biens et Services (Miacbis), a récemment saisi le président de la Cour d’appel du Littoral d’une demande aux fins de radiation, sans arrêt de l’affaire qui oppose son association contre Cofinest en liquidation bancaire. Approché pour en savoir davantage, explique la mutuelle dans un communiqué dont LQE a eu copie, Pierre Numkam n’aurait pas souhaité s’étendre sur le sujet.

 


2%
98%
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 17